Christophe Leger

A 17 ans, l’émerveillement d’une cuisson au bois le conduit aux Arts Décoratifs à Limoges. Mais la vie avec ses mystères le fait planter des arbres, tenir un bar, ouvrier dans une tuilerie artisanale. La terre le rattrape et au CNIFOP il apprend les diverses techniques du métier.

Christophe installe son premier atelier en Puisaye ; mais participe aussi à de multiples cuissons à La Borne. En 2020, il s’installe à proximité de cette clairière mythique. Comme chaque passionné de cuissons longues, il aime préparer sa terre, traîner dans les carrières, glaner des argiles, en recycler, y ajouter des matières fondantes. Faire des pots constitue le socle de sa démarche, ainsi que l’utilitaire qu’il affectionne pour son quotidien. Mais ses contenants s’émancipent de leur fonction ; ne grossissent pas mais prennent le large. La dilatation de formes patrimoniales sculpte l’espace. Brouilleur de piste cet ancien barman entend bien distiller son cru à l’ivresse créative et brûler quelques arbres qu’il a plantés.

Activités

  • Poterie

Catégories

  • Activités culturelles